• Résultat avec photo

    Arrivée de la Toyota TS050- Hybrid n°9, à son volant Nicolas LAPIERRE qui après avoir été écarté du programme LMP1 de chez Toyota pendant deux ans, a été reprit pour piloter la troisième TS050 engagée uniquement (?) pour les 6H de Spa et les 24 Heures du Mans.


    votre commentaire
  • Cérémonie de mise en épi

    L'Enso CLM P1/01 rejoint sa place sur la mise en épi.

    Avec l'arrivée de Rebellion en LMP2, cette voiture devient la seule représentante de la catégorie privée en LMP1.

    Même l'ajout d'un moteur Nissan dans ce prototype n'y fait rien et elle sera la première a abandonné avec même pas 1/2 heure de course, c'est bien dommage car outre ses performances, on a sans doute l'un des plus joli prototype sur la grille de départ.

    En ce qui concerne la concurrence, il faudra attendre l'année prochaine pour voir arriver de nouveau prototype (Ginetta par exemple)


    votre commentaire
  • Cérémonie de mise en épi

    Nouvelle règlementation oblige, exit la BR01 pour l'équipe SMP Racing, qui engage une seule Dallara P217, une voiture que le team russe a réceptionné très tardivement.


    votre commentaire
  • Cérémonie de mise en épi

    L'Oreca 07 n°24 du team CEFC Manor TRS Racing vient se mettre en place pour la mise en épi, dans l'équipage qui compose cette LMP2, un nouveau: Jean-Eric VERGNE que l'on retrouve avec plaisir en compétition à haut niveau.

    Notez aussi qu'en parlant de JEV (comme il est surnommé), on fait référence à la Formule 1 et que sur cette voiture on retrouve le logo #JB17 (pour Jules BIANCHI), preuve que ce dernier reste toujours (et heureusement) dans les mémoires.


    votre commentaire
  • Cérémonie de mise en épi

    On intervient au niveau du moteur sur l'Aston Martin Vantage n°97, sans doute rien de grave au vu de son résultat final.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique